Chargement…

La consigne s’appelle “revient !”

Chez Zéro Déchet Strasbourg nous pensons que la consigne est un levier essentiel dans la réduction des déchets à la source et prônons son retour ! Utilisée dans le passé, elle a progressivement laissé sa place au plastique jetable dans les années 70. En Alsace certains producteurs et brasseries ont continué à y recourir et nous souhaitons profiter de cette opportunité pour les mettre en lumière et travailler avec eux afin de promouvoir et contribuer à notre échelle à mettre en avant cette pratique vertueuse et contribuer à son grand retour !

Un groupe de bénévoles se penche sur la question, rencontre des entrepreneurs, met en lien, met en lumière ce système via des vidéos notamment. Notre association a également co-fondé le réseau Alsace Consigne avec un réseau d'entreprise, il prend de l'ampleur et offre de belles perspectives ! (présentation ci-dessous)

Alors pourquoi la consigne ?

La consigne, un principe simple :

La consigne désigne le principe de vendre un produit avec un montant complémentaire pour que son contenant soit retourné, nettoyé et réutilisé. L'idée est de ne pas avoir de contenant jetable et ainsi de limiter l'utilisation de ressources et une gestion des déchets coûteuse tant pour les habitants des communes que pour l'environnement. La consigne est un bel exemple d'économie circulaire !

La consigne est principalement connue pour les bouteilles de boisson en verre (bière et eau) mais aujourd'hui la palette de produits consignés s'étend à nouveau. Très développée dans les bars et restaurants, elle est aussi accessible aux consommateurs.

La consigne expliquée par la brasserie Bendorf :

L'intérêt écologique :

Acheter une boisson dans une bouteille consignée permet d'éviter la fabrication d'une nouvelle bouteille et le cycle de recyclage qui sont énergivores. Plutôt que de jeter une bouteille pour qu'elle soit brisée, fondue et que le verre permette de créer (en partie seulement) une nouvelle bouteille, la bouteille consignée est collectée, nettoyée, remplie et mise dans le circuit à nouveau.

Éviter le jetable en utilisant une bouteille consignée permet d'économiser jusqu'à 75 % d'énergie primaire (en comparaison à une gestion classique par recyclage). Dans les bars et restaurants, la consigne permet d'éviter chaque année l'équivalent de 500 000 tonnes de déchets d'emballages.

La consigne n'a pas disparu !

En France, avant les années 80 et l'apparition du système d'emballages jetables et la démocratisation du plastique, la consigne était un modèle classique. Elle a toutefois perduré en Alsace avec des bouteilles vendues dans le commerce ainsi que partout en France dans les bars, hôtels, restaurants. La gamme de produits consignés en Alsace est toutefois marginale par rapport à des pays comme l'Allemagne.

Aujourd'hui malgré les textes de lois discutés sur l'économie circulaire, il n'existe ni obligation ni incitation spécifique à la consigne sur les contenants en verre. On évoque la "consigne" sur les bouteilles plastiques mais cela n'est pas de la consigne pour réutilisation, on parle ici de consigne pour recyclage ! Malgré tout la consigne se développe et ne se limite plus aux boissons, notamment sur l'Eurométropole de Strasbourg !

La consigne dans l'Eurométropole de Strasbourg (EMS) : des boissons, mais pas que...

En Alsace, de nombreuses marques locales proposent leurs boissons en bouteilles en verre consignées : les bien connues eaux et bières que vous avez probablement déjà vues dans les supermarchés, mais aussi des vins, limonades, jus de fruits et laits végétaux, entres autres. On ne le sait pas toujours, mais les entreprises de distribution de boissons ont bien souvent leur propre magasin ouvert au grand public et/ou livrent à domicile.

Mais l'éventail de produits consignés va bien au-delà des boissons. En effet, dans l'EMS on trouve aussi des produits alimentaires secs (céréales, graines, farines...), des plats préparés, des cosmétiques ou encore des produits de parapharmacie vendus dans des contenants consignés (souvent des bocaux ou flacons). Nous tentons d'en recenser le plus possible pour les présenter sous forme de carte : n'hésitez pas à nous écrire si votre commerçant préféré pratiquant la consigne n'y figure pas !

Dans la restauration aussi, on se met à la consigne ! Il est désormais possible dans certains lieux de commander un plat à emporter dans un contenant réutilisable qui pourra être rapporté sur place pour être lavé et servir à nouveau.

Le saviez-vous ?

Les secteur du bâtiment est à l'origine de 46 millions de tonnes de déchets par an ( 38 millions pour les déchets ménagers). Rencontre avec l'association BOMA-Les BOnnes MAtières-qui réfléchit à des solutions pour limiter la casse !

 

Le réseau Alsace Consigne :

Le réseau Alsace Consigne a vu le jour en avril 2019. Fruit de la collaboration entre les entreprises Météor, Lisbeth et Carola et l'association Zéro Déchet Strasbourg, il vise à soutenir et développer la pratique de la consigne en Alsace, autant auprès de la grande distribution que des consommateurs, via des actions de communication et de sensibilisation. Le réseau a vocation à s'ouvrir et se développer en 2022, à suivre ! Plus d'info sur le site Alsace Consigne.

Le groupe de bénévoles de ZDS qui travaille sur la consigne a notamment réalisé la carte qui recense les points de vente des produits du réseau.