Chargement…

Confection de masques en tissus

Pourquoi est-ce sujet à controverse ?

Les masques en tissus, ou masques grand public, n’ont pas été homologués, ne sont pas des dispositifs médicaux et en fonction de leur mode d’utilisation et de confection, leur efficacité serait moindre.

Sur internet, la population se repartie en deux groupes : ceux qui disent « de toute façon : ça ne sert à rien ! » et ceux qui scandent « ça sert : il faut en coudre ». Couture et Paillettes essaie de nous une réponse suivant les cas.

Notons que l’Académie Nationale de Médecine préconise leur port dans un communiqué du 22/04/2020, et que des scientifiques Japonais apportent visuellement la preuve des risques dans cette vidéo :

A partir de ces informations, nous vous invitons à choisir s’il vous paraît opportun ou non de confectionner ce type de masques. 😘

Comment se protéger ?

👉 La meilleure protection reste de respecter les consignes gouvernementales => Confinement social, restez-chez vous ! Appliquez les gestes barrière !

👉 Si vous devez tout de même avoir des interactions sociales obligatoires …

💞nous remercions tout.es les soignant.es, le personnel dans la vente d’alimentaire, le personnel pour les services publics essentiels comme le ramassage des ordures ménagères, etc., toutes les personnes qui continuent leur travail puisqu’ils sont essentiels au bon fonctionnement de la nation !💞

… ET que vous n’avez pas accès à des équipements de protection.

=> nous vous proposons de vous donner quelques informations pour confectionner/échanger des masques en tissus réutilisables. Ceux-ci ne sont pas certifiés ET ne sont pas DES DISPOSITIFS MEDICAUX. L’efficacité n’a pas été testée, mais ils permettent probablement une barrière physique avec le virus, et incitent aussi à respecter des distances barrières de 1m50 entre les personnes.

❗️ Ces masques ne doivent pas vous inciter à augmenter vos interactions sociales. #Restezchezvous

Dans quels cas utiliser ces masques ?

  • On le répète, en l’absence de solutions industrielles et homologuées.
  • A noter qu’il est recommandé de laisser la priorité d’utilisation aux masques de chirurgiens et/ou FFP2 industriels et homologués aux professionnels de santé uniquement et/ou personnes en contact avec des malades, même périmés ils sont collectés par l’ARS (utiliser ce type d’équipement pour faire ses courses n’a pas d’utilité par exemple).
  • Les masques cousus maison sont des masques dits « anti-projections », contrairement aux masques FFP1/2/3 qui sont des « masques respiratoires ». Leurs fonctions sont différentes.
  • Les masques cousus maison ont surtout vocation à protéger autrui lorsque l’on est malade ou porteur sain et ne se substituent pas aux mesures barrière à adopter.

Quels tutoriels utiliser ?

👉 L’AFNOR met à disposition gratuitement une spécification pour faciliter et accélérer la fabrication en série ou artisanale d’un nouveau modèle de masque, dit « masque barrière ».

Conseils d’hygiène pour la réalisation des masques

  • ❗️ Le tissus est à laver à 60°C avant et après la couture, avec un cycle d’au moins 30 minutes.
  • ❗️ Les couturièr.es doivent respecter des règles d’hygiène stricts pendant la confection et le lavage : gestes barrière habituels (lavage des mains, etc.).
  • ❗️ Il est recommandé de repasser à haute température les masques avant utilisation et de les stocker dans un sac.

Conseils d’hygiène pour l’utilisation des masques

  • ❗️ Il est recommandé de changer de masque toutes les 3 heures ou lorsqu’il est trop humide.
  • ❗️ Le masque doit être isolé dans un sac avant lavage. Ne pas oublier de se laver les mains après avoir enlevé le masque.
  • ❗️ Pendant le port du masque, il ne faut pas le toucher.
  • ❗️ Il convient de respecter le protocole de mise en place des masques pour ne pas arriver à un résultat contre productif.

Comment mettre en relation les couturier.es et les personnes ayant besoin de masques.

Pour les professionnels, des filières spécifiques d’approvisionnement vous ont été transmises.

Plusieurs groupes permettent cette mise en relation.

Informations complémentaires (seront ajoutées au fur et à mesure de vos questions)

  • Les élastiques peuvent être remplacés par des liens à nouer.
  • Ces masques ne sont pas à destination des malades ou des personnels en contact avec des malades. Dans ces cas de figure, rapprochez-vous de votre employeur et/ou de votre médecin. Ils ne sont pas un DISPOSITIF MEDICAL. Ces masques sont à destination des personnes qui ne disposent pas de moyens de protection (et on ne parle pas que des soignants !) et/ou qui souhaitent protéger les gens qu’ils côtoient.
  • L’industrie du textile française s’est mobilisée pour produire des masques. Vous pouvez consulter la liste des producteurs qui ont fait tester leurs masques.

🥰 Merci pour votre SOLIDARITÉ !

Rendez-vous ce soir à 20h à votre fenêtre pour applaudir tout.es celles et ceux qui sont au front !

Phasellus ipsum Nullam libero mi, leo. et,